Le premier trompette Strechniev (affiche, 1928)

Premier film de Mikhaïl Tchiaoureli et Efim Dzigan, LE PREMIER TROMPETTE STRECHNIEV (Первый корнет Стрешнев) est tourné en 1928, dans les studios de Kartuli Pilmi à Tiflis, en Géorgie.

Voir l’affiche en plein écran

Le film raconte l’histoire d’un musicien de l’armée tsariste, sur le front caucasien, pendant la Première Guerre mondiale. Fidèle à son colonel et à l’empire, il bascule pourtant du côté de la révolte bolchevique en apprenant que la brigade de son fils va être envoyée à une mort certaine. L’affiche reprend certains codes du photomontage d’avant-garde et montre l’ambiguïté de la situation du musicien à travers un personnage principal dont les bras et le corps sont formés par deux canons (l’armée impériale et les révolutionnaires). Le haut de son visage, en surimpression, figure le même dilemme intellectuel au moment de choisir entre la famille ou le devoir.


Fiche technique

  • Affichiste : Nikolaï Proussakov
  • Date : 1928
  • Pays : U.R.S.S. (Géorgie)
  • Procédé : lithographie et offset, couleur
  • Dimensions : 138 x 100 cm
  • Droits : Tous droits réservés (Musée du design, Zurich)

Sources

Saba (affiche, 1929)

Pour continuer l’exploration visuelle de l’œuvre méconnue du cinéaste géorgien Mikhaïl Tchiaoureli, voici l’affiche de son premier long métrage personnel, SABA (Саба), réalisé en 1929, deux ans avant HORS DU CHEMIN / KHABARDA (1931).

Voir l’affiche en plein écran

SABA raconte l’histoire tragique d’un homme rongé par l’alcool, qui perd successivement son travail et sa famille. Désespéré, ivre, il vole un tramway et tue accidentellement son fils. L’affiche reprend les principaux éléments du film : le tramway, la silhouette apeurée figurant l’accident fatal et le visage tourmenté de l’épouse.


Fiche technique

  • Affichiste : Anatoli Belski
  • Date : 1929
  • Pays : U.R.S.S. (Géorgie)
  • Procédé : Lithographie, couleur
  • Dimensions : 107 x 72 cm
  • Droits : Tous droits réservés (Musée du design, Zurich)

Sources

Affiche : Le géant de la steppe (années 1950)

Affiche française du film soviétique LE GÉANT DE LA STEPPE (Ilya Muromets, Илья Муромец), réalisé par Alexandre Ptouchko en 1956. Elle est probablement datée de 1959, année de sortie du film en France.

Cette magnifique et chatoyante composition a été réalisée par le français Jean Mascii (1926-2003), l’un des plus célèbres affichistes des années 1950 à 1970. On y retrouve les traits singuliers de l’artiste aux 2.000 œuvres : des portraits réalistes et saisissants ainsi qu’une opposition de couleurs vives (ici le jaune/or pour le guerrier victorieux ; le rouge pour l’arrière-plan sanglant des batailles ; le noir de la fumée qui transforme le ciel en brasier). Le cadre épique est caractéristique des affiches des années 1950 et 1960. Il reprend – avec certaines libertés – tous les décors et/ou moments de bravoure du film, permettant ainsi au spectateur de fantasmer sur l’intrigue, depuis la rue.